Connaître les risques liés à la consommation de compléments alimentaires

Compléments alimentaires : Halte !

Un nombre croissant de personnes se ruent sur les compléments alimentaires. Ces derniers se vantent d’être amaigrissants, redynamisants ou encore excitants… Aujourd’hui, les produits les plus populaires sont ceux qui se vantent d’être « 100% naturels ». Certains y voient de véritables pilules du bonheur, capables de venir à bout de tous les maux !

Face à cette situation, des scientifiques de l’université Toulouse III – Paul Sabatier ont mené diverses recherches. La conclusion est alarmante et l’alerte doit être donnée sur la consommation de compléments alimentaires qui est devenue systématique chez certaines personnes. Il faut pourtant savoir que 65% des produits disponibles sur le marché renferment des médicaments non contrôlés et présents à trop forte dose. Certains d’entre eux sont même prohibés par les autorités en charge de la santé.

Manipulation des utilisateurs

Selon le Professeur Myriam Malet-Martino travaillant au sein du laboratoire de synthèse et physico-chimie de molécules d’intérêt biologique, la commercialisation et la consommation de compléments alimentaires constituent de véritables problèmes de santé publique. Avec son équipe, elle s’attelle à prouver depuis 2009, en faisant appel à des méthodes de pointe, que ces produits sont des contrefaçons potentiellement dangereuses de médicaments. Les dosages sont parfois aberrants.

En 2012, l’équipe du Professeur Myriam Malet-Martino dévoile deux nouveaux articles internationaux. Ces derniers mettent notamment en avant le fait que les résultats d’ordre physiologique et nutritionnel recherchés (tels que l’érection ou la perte de poids…) sont accompagnés d’effets secondaires non négligeables (diurétique, anxiolytique…). Ceci, les consommateurs n’en ont pas connaissance.

Des conclusions édifiantes à faire connaître absolument

Parmi les conclusions obtenues par cette équipe de chercheurs, quelques-uns méritent que l’on s’y attarde :

- Parmi 20 coupe-faim proposés sur le marché, 8 renferment de la sibutramine, un principe actif interdit en France depuis 2010 et présent dans les produits en question à des doses qui vont jusqu’à deux fois la dose maximale préconisée avant que la substance ne soit interdite. 5 autres contiennent de la phénolphtaléine, un laxatif connu pour être cancérigène et prohibé depuis 1999. Certains d’entre eux révèlent la présence d’un alcaloïde issu de l’orange amère, un agrume frappé d’interdiction depuis mai 2012 du fait de ses effets négatifs sur le cœur.

- Sur 70 produits ambitionnant de résoudre les dysfonctionnements érectiles chez les messieurs et qui se targuent d’être « 100% naturels », 2/3 renferment des molécules dont la structure se rapproche de celle des molécules de référence. Le dosage est, par ailleurs, inquiétant puisque les échantillons renferment la dose maximale recommandée par jour. Pourtant, la tentation d’en prendre plus que de raison est une réalité.

Ainsi, certains fabricants de compléments alimentaires agissent sans aucun scrupule en distribuant des substances prohibées par les autorités sanitaires et en incluant des substances actives modifiées afin de tromper les chercheurs chargés de leur détection en routine.

,
par Hélène André - - Paris



Partager ce contenu


Accueil > Santé > Connaître les risques liés à la consommation de (...)

Connaître les risques liés à la consommation de compléments alimentaires

Connaître les risques liés à la consommation de compléments alimentaires

Les compléments alimentaires sont bien souvent encensés. On fait l’éloge de leurs bienfaits sur la santé, sur la minceur ou encore sur le moral. Mais, derrière les promesses offertes par ces produits, se cachent des dangers réels. Certains produits sont, en effet, toxiques.

Acupuncture, quand des aiguilles nous veulent du bien
  • fruit de santé | la banane sèche
  • La courgette, à consommer sans modération
  • Mon régime alimentaire pour l'été
  • La mycose vaginale

TENDANCES - BEAUTE

Créez la salle de bains de vos rêves avec Au Fil du Bain Petite salle de bain : comment changer sa déco ? La baignoire ilot, la nouvelle star des salles de bains 3 idées déco DIY pour votre table de Noël