Les sites pronant l’anorexie bientôt hors-la-loi ?

Cette loi pénalise « le fait de provoquer une personne à rechercher une maigreur excessive en encourageant des restrictions alimentaires prolongées ». Ce texte sur l’incitation à l’anorexie doit encore être validé par le Sénat et entrerait dans le même registre "hors la loi" que l’opologie du suicide.

L’amande que pourra encourrir un site Internet incitant à l’anorexie sera de deux ans de prison et 30.000 euros si la proposition passe en l’état.
Cette peine pourrait aller jusqu’à 3 ans de prison et 45.000 euros si cette incitation se solde par un décès pour cause d’anorexie. Cette loi serait applicable également « la propagande ou la publicité, quel qu’en soit le mode, en faveur de produits, d’objets ou de méthodes préconisés comme moyens de parvenir à une maigreur excessive » et serait applicables à tous les média, y compris Internet.

Pour l’instant, en ligne de mire, le mouvement "pro-ana", devenu un véritable phénomène de mode chez les plus vulnérable, c’est-à-dire les jeunes, les adolescents. Ils n’hésitent pas à parler d’abstinence alimentaire à la recherche d’une maigreur malsaine et dangereuse. Mais heureusement, les sites et blogs consacré à "pro-ana" devraient être bientôt fermés.

Définition du mouvement pro ana

source wikipedia :

Le mouvement pro-ana est un mouvement d’anorexiques mentales dont les membres prétendent que leur maladie n’en est pas une, mais plutôt un mode de vie[réf. nécessaire].

Le mouvement pro-ana est le « miroir » d’un autre mouvement nommé pro-mia pour la boulimie. Même si les deux restent liés, ce dernier a moins d’adhérents.

Ses membres diffusent leurs idées essentiellement sur Internet, via des forums ou des blogs où ils tiennent des sortes de journaux intimes à « Ana », une personnification de l’anorexie. Ce mouvement s’est développé à partir des années 2000 et à l’instar des anorexiques, il comprend majoritairement des femmes.

Suite à la médiatisation du mouvement pro-ana, le grand public et des organismes de santé se sont emparé du dossier. Ce qui a conduit à la fermeture de certains sites Web

L’anorexie touche 30 000 à 40 000 personnes en France ;

C’est une maladie d’évolution chronique, grave. Seulement 50% des cas connaissent une guérison totale, et 16% se terminent par … un décès.

,
par tetue - - Paris



Partager ce contenu


+ d'infos sur "fashion"

+ d'infos sur "actu beauté"

+ d'infos sur "santé"

Accueil > Minceur > Les sites pronant l’anorexie bientôt hors-la-loi (...)

Les sites pronant l’anorexie bientôt hors-la-loi ?

Les sites pronant l'anorexie bientôt hors-la-loi ?

Les sites pronant la maigreur extreme vont être enfin illégaux. Peut-être enfin la fin du mouvement pro ana. L’Assemblée Nationale a adoptée la proposition de loi hier. Cette proposition est à l’initiative de la déptée Valérie Boyer (UMP).

Comment faire pour se lever du bon pied ?
  • Les sites pronant l'anorexie bientôt hors-la-loi ?
  • Ces aliments qui aident à combattre la cellulite
  • Perdre du poids
  • Méthodes naturelles pour éliminer la cellulite

TENDANCES - BEAUTE

Créez la salle de bains de vos rêves avec Au Fil du Bain Petite salle de bain : comment changer sa déco ? La baignoire ilot, la nouvelle star des salles de bains 3 idées déco DIY pour votre table de Noël