Comment ne pas tomber dans le diktat de la minceur ?

Cerner les conséquences du diktat de la minceur

On martèle à tort et à travers que la perfection réside uniquement dans la finesse du corps. Seul un physique svelte et filiforme peut être accepté comme « normal ». Cela est surtout l’œuvre de la surmédiatisation de la minceur, voire de la maigreur. Dans les affiches publicitaires, les magazines, les défilés de mode et les clips, des personnes d’une minceur ou maigreur déconcertante sont glorifiées.

D’autre part, on vante les régimes amincissants, les opérations de chirurgie esthétique, les crèmes et autres produits amaigrissants. L’opulence est devenue synonyme de mauvaise hygiène de vie et de négligence. On a attribué toutes les tares au surpoids. Ce qui est à l’origine des détresses psychologiques caractérisées par les troubles alimentaires, la dépression et généralement, le manque de confiance en soi.

Mincir, oui, mais sans se frustrer

Se soustraire au diktat de la minceur ne signifie pas non plus se laisser aller et manger tout ce que l’on désire n’importe où et n’importe quand. Si vous avez des kilos superflus et souhaitez les perdre, faites-le progressivement. Oubliez les régimes draconiens et autres conseils qui nuisent à la santé.

L’objectif est d’abord de retrouver une bonne hygiène de vie et de bonnes habitudes. Commencez par revoir votre alimentation. Une alimentation saine doit être variée et équilibrée. Tout est justement dans l’équilibre. Si vous avez prévu de manger une ou deux parts de pizzas au déjeuner, prenez de la salade avec. Si vous avez l’habitude de manger de la charcuterie et des hamburgers, il est temps de modérer cette consommation.

L’idée n’est pas de se priver, mais de réapprendre à manger. Le petit-déjeuner doit être copieux pour apporter toute l’énergie nécessaire pour la journée. Le déjeuner doit, quant à lui, être consistant. Le dîner est le repas le plus léger de la journée. Pour les collations, oubliez les préparations industrielles trop caloriques, et redécouvrez le bon goût des fruits frais. Et pour bien équilibrer l’apport et la dépense caloriques, la pratique d’une activité physique régulière est vivement conseillée. Non seulement vous serez bien dans votre peau, mais aussi dans votre tête.

,
par Romane Maitre - - Paris



Partager ce contenu


Accueil > Minceur > Comment ne pas tomber dans le diktat de la minceur (...)

Comment ne pas tomber dans le diktat de la minceur ?

Comment ne pas tomber dans le diktat de la minceur ?

A l’heure actuelle où le culte de l’apparence atteint son apogée, la minceur est le maître mot. Toute personne qui n’entre pas dans le moule de la minceur subit la marginalisation sous toutes ses formes. On fait la part belle aux stéréotypes tout en occultant ce qui fait la vraie valeur d’une personne.

Astuces pour mincir sans faire trop de sport ou suivre un régime draconien
  • La troisième édition du Fitness Bootcamp se tiendra du 20 au 23 mai 2012
  • AQUAWORK™, AQUABODYBIKE™ et AQUADYNAMIC™, 3 nouveaux programmes pour garder la forme !
  • Le Body Karaté : un mélange harmonieux de fitness et de karaté
  • Les réflexes pour rester minces

TENDANCES - BEAUTE

Créez la salle de bains de vos rêves avec Au Fil du Bain Petite salle de bain : comment changer sa déco ? La baignoire ilot, la nouvelle star des salles de bains 3 idées déco DIY pour votre table de Noël