Les saignements vaginaux anormaux

Saignements vaginaux anormaux : manifestations et facteurs

En dehors des saignements vaginaux normaux communément appelés règles, des écoulements sanguins surviennent parfois chez la femme. Il s’agit alors de saignements vaginaux anormaux, car ils arrivent en dehors de la menstruation et ne signifient pas pour autant une grossesse. C’est un phénomène qui survient tant chez une jeune femme que chez une femme plus âgée et même celles déjà ménopausées. Les plus grands gynécologues affirment qu’il existe 2 types de saignements vaginaux anormaux dont le premier est considéré comme franc et le deuxième discret. Ils sont donc francs quand la couleur est rouge, semblable aux règles ; ils sont en caillots. Et ils sont dits discrets quand leur teinte est rosée.

Plusieurs facteurs causent les saignements vaginaux anormaux. Le plus courant est la prise de mauvaise contraception par les jeunes femmes. Mais ils traduisent aussi des infections ou des tumeurs au niveau du vagin, du col de l’utérus, de la trompe et très souvent de l’ovaire. Pour les femmes enceintes, les saignements vaginaux anormaux signifient l’interruption d’une grossesse qui débute, une grossesse extra-utérine, des anomalies du placenta ou des restes de placenta non évacués après l’accouchement et bien évidemment, le menace d’avortement ou d’accouchement prématuré. Chez les femmes en ménopause, ils traduisent l’existence de fibrome ou de cancer de l’utérus. Dans tous les cas, la consultation d’un médecin est vivement conseillée.

Saignements vaginaux anormaux : traitements et conseils

Si par malheur, des saignements pareils surviennent fréquemment, le mieux est de prendre directement rendez-vous chez le gynécologue. Seul un vrai gynécologue est à même de vous aider dans ce genre de situation et il est le seul apte à prescrire un traitement au phénomène qui vous atteint. Son premier réflexe est la prescription d’examens, une échographie abdominale, une hystérographie ou bien une biopsie de l’utérus. Après les examens, des questions sont posées afin que le médecin comprenne la vraie source du problème. Si le saignement vaginal anormal est causé par les contraceptifs par exemple, les médicaments sont substitués par d’autres. Pour traiter les infections, des antibiotiques sont donnés. Chez les femmes en ménopause, pour éliminer les fibromes, des opérations sont effectuées.

Normalement, les saignements irréguliers disparaissent dès l’application des premiers traitements, mais dans le cas contraire, une vraie consultation médicale est conseillée. S’ils surviennent plus de six mois, ils signifient certainement une maladie grave. De nos jours, plusieurs produits sont disponibles sur le marché pour traiter ce phénomène, mais ils ne sont pas toujours efficaces et provoquent parfois d’autres maladies beaucoup plus compliquées. Des techniques de blocage des vaisseaux sanguins provoquant les saignements sont disponibles, mais ils demandent la prescription d’un gynécologue. Ce sont des solutions modernes, mais elles ne correspondent pas à toutes les femmes.

,
par Hélène André, Morgan Sulivan - - Paris



Partager ce contenu


Accueil > Enfants - Bébés > Gynécologie > Les saignements vaginaux anormaux

Les saignements vaginaux anormaux

Les saignements vaginaux anormaux

Les saignements vaginaux en dehors des règles sont anormaux. Que signifient ces saignements vaginaux anormaux ?

NATEO® La nouvelle couche lavable aussi pratique qu'une jetable
  • Source de vie Maternité, un complément alimentaire pour les femmes enceintes
  • Massage de bébé : quel est le meilleur moment pour le faire ?
  • Quel jean de grossesse pour votre morphologie ?
  • 5 prénoms tout mignons pour une petite fille

TENDANCES - BEAUTE

Créez la salle de bains de vos rêves avec Au Fil du Bain Petite salle de bain : comment changer sa déco ? La baignoire ilot, la nouvelle star des salles de bains 3 idées déco DIY pour votre table de Noël