L’oracle Belline, un art divinatoire populaire...

L’histoire de l’oracle Belline

Bien que le jeu de cartes porte son nom, ce n’est pas Belline qui l’a inventé. En effet, selon ce dernier, ces cartes auraient été conçues entre 1845 et 1865 par Jules Charles Ernest Billaudot, plus connu sous le nom de Mage Edmond (1829-1881). Belline était un voyant qui exerça au 45 rue Fontaine, la même rue dans laquelle le Mage Edmond consultait. Selon ses récits, Belline aida une consultante à déménager ; il découvrit chez elle des jeux de cartes et un manuscrit qui appartenait à l’ancien propriétaire des lieux, le Mage Edmond. Ce dernier avait prédit le succès littéraire à Alexandre Dumas et l’exil à Victor Hugo. Ses dons de voyance étaient reconnus et ses prédictions se réalisaient la plupart du temps. Belline assembla donc ces cartes qui constituent un ensemble de symboles destinés à la divination et qui mélangent les lames du Tarot de Marseille et du premier jeu d’Etteila.

Composition de l’oracle Belline

Le jeu comprend 53 cartes cartonnées de 97*60 mm. Sur chaque carte, figure le symbole de l’une des sept planètes : Soleil, Lune, Mercure, Vénus, Mars, Jupiter et Saturne. Ensuite, l’oracle se divise en 7 groupes de 7 cartes, ce qui donne au total 49 cartes. A ces dernières, s’ajoutent 3 cartes sans référence planétaire, mais avec des symboles bien distincts : la « clef » représente la destinée ; « l’étoile de la femme » représente la consultante ou une femme proche et « l’étoile de l’homme », une présence masculine. La dernière est une carte de couleur « bleue », très peu utilisée par les voyants. Elle a néanmoins une fonction symbolique : elle sert de protection, tel un talisman. La méthode d’interprétation et les explications utilisées par les voyants modernes s’appuient sur ceux de Belline.

Interprétation de l’oracle Belline

Belline a listé trois sortes de tirages : la méthode Belline dans laquelle le consultant donne un chiffre qui correspond à la carte qui est retournée, et l’interprétation s’effectue de droite à gauche. Ensuite, la méthode des prénoms consiste à choisir le même nombre de cartes que le nombre de lettres dans le prénom du client, et enfin la méthode du nombre cosmique, qui vise à choisir 12 cartes, les étaler, les retourner et les interpréter de gauche à droite. Quel que soit le type de tirage choisi, la première étape doit toujours être de battre les cartes et les faire couper par le consultant, avec la main gauche. Cette dernière est considérée comme plus intuitive que la main droite. Les lames 4 à 10 symbolisent la force vitale, la lumière, le pouvoir de la vie et le début. Les lames 11 à 17 renseignent sur les mystères de la vie, et ainsi de suite. Tout dépend de votre tirage et de votre vie actuelle en ce qui concerne l’interprétation.

,
par Morgan Sulivan - - Paris



Partager ce contenu


Accueil > Esotérisme - Arts divinatoires > L’oracle Belline, un art divinatoire populaire...

L’oracle Belline, un art divinatoire populaire...

L'oracle Belline, un art divinatoire populaire...

Populaire, l’Oracle Belline est inspiré du tarot de Marseille. Art divinatoire, l’oracle Belline vous fournit toutes les réponses.

Sagittaire, votre horoscope 2011
  • Compatibilités avec le signe du poisson
  • La signification des quatre éléments dans l'univers ésotérique
  • Le Yi King
  • Le signe du Dragon dans l'Astrologie Chinoise

TENDANCES - BEAUTE

Créez la salle de bains de vos rêves avec Au Fil du Bain Petite salle de bain : comment changer sa déco ? La baignoire ilot, la nouvelle star des salles de bains 3 idées déco DIY pour votre table de Noël