« No poo » : la fin de l’utilisation du shampooing ?

Le B.A BA du « no poo »

La plupart des shampooings renferment des ingrédients trop agressifs pour les cheveux, pour ne citer que le sodium laureth sulfate. À force d’user de ces produits, les cheveux se fragilisent, se décapent et perdent de leur vitalité. Les cheveux crépus, frisés et bouclés ont sont les plus touchés.

La coiffeuse Lorraine Massey est arrivée à ces constats il y a quelques années, d’où le concept « no poo ». En termes clairs, « no poo » signifie pas de shampooing. Cette méthode consiste à utiliser uniquement un après-shampooing pour se laver les cheveux. Néanmoins, celui-ci doit répondre à quelques critères essentiels. Il doit être dépourvu de silicones et de composants dérivés, comme le silane ou la thicone. Par contre, il doit contenir des protéines, des hydratants, des émollients et des humectants.

Mode d’emploi

La première étape du « no poo » consiste à mouiller les cheveux sous un jet d’eau en veillant à les toucher le moins possible. Une fois les boucles bien dessinées, il faut verser une demi-cuillerée d’après-shampooing sur le haut du crâne. Avec une main, se faire quelques massages rotatifs en insistant légèrement sur le cuir chevelu. Il faut utiliser un peigne pour démêler les cheveux des pointes vers la racine. Refaire ensuite cette même étape au niveau de la nuque puis de chaque côté de la tête. La troisième étape se résume à se rincer les cheveux avec de l’eau tiède, toujours en évitant de trop manipuler les boucles.

Le séchage des cheveux

Si les cheveux sont secs et ont besoin d’une bonne hydratation, il vaut mieux ne pas trop les rincer. Les résidus d’après-shampooing vont les aider à devenir plus mous et faciles à coiffer. Il faut ensuite absorber délicatement l’excédent d’eau avec une serviette, sans essorer. Il ne reste plus qu’à passer au « plunking », encore appelé « plopping ». Cette méthode de séchage est idéale pour les cheveux bouclés, contrairement au sèche-cheveux. Une fois les cheveux séchés, le brossage est à effectuer au moyen d’un peigne démêloir.

Quelques soins supplémentaires

Pour que la méthode « no poo » marche vraiment, il est important d’exfolier le cuir chevelu une fois par semaine afin d’éliminer les impuretés et les peaux mortes. Pour ce faire, mélangez 3 cuillerées à soupe d’après-shampooing et une cuillerée à soupe de sucre de quinoa ou du sucre de canne. Appliquez cette mixture sur le crâne puis massez délicatement avant de rincer à l’eau claire.

Si vous utilisez des produits difficiles à enlever, tels que les huiles végétales et la vaseline, il est aussi important de clarifier les cheveux à raison d’une fois par semaine. Pour cela, il faut verser une cuillerée à café de bicarbonate de soude dans une tasse d’eau chaude. Le mélange s’applique avec un vaporisateur sur cheveux mouillés, après le lavage. Il faut rincer une minute plus tard.

Pour celles qui ne pensent pas pouvoir réaliser tous ces soins alternatifs, le shampooing reste incontournable.

,
par Romane Maitre - - Paris



Partager ce contenu


Accueil > Coiffures, coupes et soins des cheveux > Soins des cheveux > « No poo » : la fin de l’utilisation du shampooing (...)

« No poo » : la fin de l’utilisation du shampooing ?

« No poo » : la fin de l’utilisation du shampooing ?

Le « no poo » commence à gagner du terrain auprès des jeunes femmes, surtout celles qui ont des boucles. Pourquoi le shampooing n’est plus d’actualité ? Avec quoi le remplacer ? Décryptage de cette tendance qui ne cesse de faire parler d’elle.

Coiffure de mariage : une mariée tendance et moderne
  • Conseils pour faire pousser les cheveux rapidement
  • Astuces pour protéger vos cheveux en été
  • video relooking coiffure maquillage
  • Coloration ratée : les astuces pour retrouver vos cheveux naturels

TENDANCES - BEAUTE

Créez la salle de bains de vos rêves avec Au Fil du Bain Petite salle de bain : comment changer sa déco ? La baignoire ilot, la nouvelle star des salles de bains 3 idées déco DIY pour votre table de Noël