Comment reconnaître la nature du sol en étudiant les mauvaises herbes ?

Des bio-indicateurs dans le jardin

Les mauvaises herbes sont souvent considérées comme des fléaux. Elles peuvent être de précieuses sources d’information. Il faut savoir que les plantes ne poussent pas par hasard dans un endroit précis. Il existe plusieurs paramètres qui font que les graines germent : climat, sol, exposition au soleil, humidité ou encore bactéries… La forte présence de telle ou telle plante constitue un indicateur fiable quant à l’état d’un sol.

Reconnaître la nature du sol en étudiant les mauvaises herbes

Si le liseron des champs est très présent dans le jardin, ceci implique que le sol est lourd et argileux. Cela peut aussi vouloir dire que le sol contient trop d’azote : la fertilisation a été trop généreuse. Pour sa part, le chiendent apprécie les sols déstructurés. La présence de cette mauvaise herbe informe le jardinier sur la fatigue du terrain. Celui-ci a été excessivement retourné. Il se peut également que le bêchage ait été trop profond ou que des semelles étanches à l’eau et à l’air se soient constitués. Dans le cas où l’on constate l’apparition du plantain lancéolé ou celle du mouron blanc, ceci veut dire que le sol est parfaitement équilibré.

Traiter les mauvaises herbes

Une fois que les mauvaises herbes ont livré des informations sur la nature et/ou l’état du sol, il est indispensable de s’en occuper. La plupart du temps, il faut s’en débarrasser car ils nuisent au bon développement des plantes du jardin. Avant de faire appel à un herbicide, technique particulièrement agressive, il faut d’abord apporter des changements dans les pratiques de culture. Il faut faire en sorte de respecter l’état du terrain, ce qui aura pour effet d’améliorer la qualité du sol. Les conditions ne seront alors plus propices à la prolifération des mauvaises herbes. On peut également procéder à un désherbage manuel. Le paillage est également indispensable.

,
par Hélène André - - Paris



Partager ce contenu


Accueil > Vie pratique et Astuces > Jardinage > Comment reconnaître la nature du sol en étudiant les (...)

Comment reconnaître la nature du sol en étudiant les mauvaises herbes ?

Comment reconnaître la nature du sol en étudiant les mauvaises herbes ?

Connaître la nature et/ou l’état du sol est très important pour bien jardiner. Pour cela, on peut observer les mauvaises herbes qui tapissent le terrain. Voici quelques conseils pour percer les secrets du sol de votre jardin et mieux en prendre soin.

Célébrez la Saint-Valentin au Terminus Café
  • PayPal lance les trends' weeks !
  • Comment et quand planter le chou-rave ?
  • Petit guide pour bien choisir sa literie
  • Comment et quand planter l'estragon ?

TENDANCES - BEAUTE

Créez la salle de bains de vos rêves avec Au Fil du Bain Petite salle de bain : comment changer sa déco ? La baignoire ilot, la nouvelle star des salles de bains 3 idées déco DIY pour votre table de Noël