La médisculpture

Nombreux sont ceux qui en vain, ont tenté tous les moyens « classiques » pour mincir. Les résultats sont dès fois encourageants mais ne sont juste qu’illusion car en très peu de temps, les kilos ardument perdus en quelques mois ressurgissent en quelques jours. Force est de recourir aux techniques nouvelles comme la médisculpture.

Il faut dire et reconnaître que théoriquement et logiquement, la médisculpture est la technique la mieux adaptée pour supprimer ces amas de graisse qui s’installent en nous sans prévenir. Associant trois ou quatre phases, elle semble avoir été étudiée dans les moindres détails pour lutter contre a cellulite.

La première phase fait appel à un matériel répondant au nom de Médisculpt. Ce matériel a pour mission principale d’attaquer les graisses par l’intermédiaire du rayon infrarouge de type A. Ce rayon est capable de pénétrer les différentes couches constituant la peau humaine.

Arrivée au niveau des graisses, la chaleur qu’il apporte brulera ces dernières, laissant ainsi les matières grasses s’échapper des cellules graisseuses. Une fois libérées, ces matières grasses chercheront refuge dans d’autres tissus, aussi des stimulations musculaires seront déchargées par le matériel afin de faire consommer ces matières grasses par les muscles.

En troisième phase, les cellules graisseuses seront glacées jusqu’à une température pouvant aller jusqu’à 2°C. Ainsi inhibées ces cellules ne pourront plus montrer résistance et seront vulnérables. En réalité, ce sont ces cellules qui sont les ennemis à abattre car tant qu’elles seront en vie, les matières grasses y trouveront toujours refuge. Le plus de cette technique d’amincissement réside alors sur cette phase et celle qui la suit.

La dernière phase consiste à éliminer les cellules graisseuses inhibées. Dans un premier temps des injections de liquides hypoosmolaires seront effectuées sur les parties fortement « attaquées » par les cellulites. Les cellules graisseuses se verront être en turgescence qu’au final elles vont mourir en s’explosant. Puis comme pour bien finir les choses, des ultrasons vont être diffusés sur ces parties, là, même les plus féroces des cellules graisseuses ne résisteront plus. Il faudrait alors jusqu’à dix séances pour atteindre le résultat escompté.

Cette technique a fait ses preuves et se propose comme étant une alternative des autres techniques comme la liposuccion qui est handicapée par l’anesthésie.

Evidemment, comme toutes interventions extérieures sur le corps, les risques existent pour la médisculpture mais ils sont moindres et ne durent pas longtemps : œdèmes et petites inflammations sont les plus fréquents. En termes de coût, pour la totalité du traitement il faudrait « bruler » dans les 2500 euros avec les graisses bien entendu !

,
par Fanny Sylvestre - Administratrice du site Belle Belle Belle - - Paris



Partager ce contenu


+ d'infos sur "cellulite"

+ d'infos sur "minceur"

Accueil > Minceur > La médisculpture

La médisculpture

La médisculpture

Associant trois ou quatre phases, la médisculpture semble avoir été étudiée dans les moindres détails pour lutter contre la cellulite.

Mon programme minceur pour être au top à la rentrée
  • Allaiter pour éliminer les kilos en trop accumulés durant la grossesse
  • belles&bien® A chacune ses objectifs, à chacune sa box sur mesure...
  • Quels sports combiner au yoga ?
  • Une silhouette fluette pour l'été

TENDANCES - BEAUTE

Créez la salle de bains de vos rêves avec Au Fil du Bain Petite salle de bain : comment changer sa déco ? La baignoire ilot, la nouvelle star des salles de bains 3 idées déco DIY pour votre table de Noël