Le maquillage permanent

Quelle femme ne rêve d’être bien maquillée, et de rester impeccable à n’importe quelle heure de la journée et de la nuit sans avoir besoin de retouche ?

Le maquillage permanent est bien tentant ! Plus de crainte que votre mascara ne coule, ou que votre rouge ne tienne pas ou laisse des marques. Sans compter l’économie de temps mais aussi de produits et l’assurance d’être parfaite en toutes circonstances.

Le principe du maquillage permanent

Le maquillage permanent n’est ni plus ni moins qu’un tatouage. Mais, c’est un tatouage spécial fait avec des aiguilles d’une extrême finesse qui, dotées d’un système de blocage, ne pénètrent que la couche superficielle de la peau. Ainsi, les pigments synthétiques ou minéraux ne sont pas injectés dans le derme profond, mais au-dessus des petits vaisseaux sanguins. Hypoallergéniques, ces pigments testés en labo ne présentent pas de risques d’allergie. A vous de faire votre choix parmi toutes les teintes et nuances existantes. Le maquillage permanent est une technique qui sert surtout à corriger des sourcils clairsemés, à donner du galbe à des lèvres mal dessinées ou trop minces, à souligner ou à redessiner le contour de l’œil, à camoufler une cicatrice ou à inventer un grain de beauté.

La technique du maquillage permanent

Le maquillage permanent est réalisé par un professionnel. Pour commencer, un tracé est fait au crayon. Puis, suivant ce tracé, les pigments sont introduits millimètre par millimètre sous anesthésie locale avec une aiguille. Que les plus douillettes d’entre nous se rassurent : c’est beaucoup moins douloureux qu’un classique tatouage. La durée moyenne d’une intervention est d’une heure, avec une retouche deux semaines après. Durant 8 à 15 jours, il peut apparaître des rougeurs et un léger gonflement. Les endroits concernés doivent être bien nettoyées avec un antiseptique.

Le maquillage permanent non définitif

Comme c’est un maquillage qui va rester tous les jours, il faut qu’il soit naturel. Toutefois, on peut l’intensifier avec un maquillage classique. Les pigments partent peu à peu avec le temps et du fait que la peau s’exfolie. Les couleurs s’estompent alors pour disparaître totalement après deux à trois ans selon la vitesse du renouvellement de la peau, les couleurs choisies, et du style de vie adopté (les pigments par exemple sont altérés par le soleil). Comme les tendances maquillage évoluent et changent, l’élimination du maquillage permanent après un certain laps de temps n’est pas un mal.

Précautions à prendre

- Adressez-vous à un professionnel bien reconnu : esthéticien spécialisé ou dermatologue.
- Prenez le temps de bien réfléchir avant de vous lancer, il subsiste toujours un risque de se retrouver avec un maquillage durable raté.
- Exigez les pigments minéraux qui ne présentent aucune nocivité pour le corps.
- Les aiguilles utilisées doivent être à usage unique.

,
par Fanny Sylvestre - Administratrice du site Belle Belle Belle - - Paris



Partager ce contenu


+ d'infos sur "beauté"

+ d'infos sur "maquillage"

Accueil > Beauté > Maquillage > Le maquillage permanent

Le maquillage permanent

Le maquillage permanent

Le maquillage permanent n’est ni plus ni moins qu’un tatouage. Mais, c’est un tatouage spécial fait avec des aiguilles d’une extrême finesse qui, dotées d’un système de blocage, ne pénètrent que la couche

Les essentiels à avoir dans sa trousse à maquillage
  • Comment entretenir un tatouage
  • Les rouges à lèvres, lesquels choisir ?
  • Les Minx Nails maintenant disponibles en France
  • Les secrets pour une haleine fraîche

TENDANCES - BEAUTE

Créez la salle de bains de vos rêves avec Au Fil du Bain Petite salle de bain : comment changer sa déco ? La baignoire ilot, la nouvelle star des salles de bains 3 idées déco DIY pour votre table de Noël