Mieux appréhender l’accouchement avec l’hypnose

L’hypnose pour avoir le contrôle de son appréhension

Ce ne sont pas toutes les femmes qui peuvent accéder à la péridurale.
Comme il s’agit d’un produit anesthésiant, certaines personnes peuvent
être allergiques à l’un de ses composants. Cela peut provoquer une
appréhension compréhensible. Cette peur est particulièrement liée à
l’éventuelle douleur qu’elles doivent affronter le jour J. C’est là
que l’hypnose entre en jeu. Cette technique est d’une aide importante
pour la future maman. Elle l’aidera notamment à reprendre le contrôle de
la situation et les rênes le moment venu.

Contrairement à ce que nous pensions, l’hypnose ne permet pas
uniquement de s’évader du moment présent afin de ne rien ressentir. Il
est tout à fait possible pour une personne hypnotisée d’être présente
plus que n’importe qui. Pour cela, elle apprendra comment avoir le
dessus sur le mental. Ainsi, elle pourra rester consciente
psychiquement durant l’accouchement sans ressentir les douleurs physiques. L’hypnotiseur l’apprendra à changer sa perception pour maîtriser
ses sensations. Dans le jargon, on parle d’hyperfocalisation pour
détourner la douleur.

Choisir le bon hypnothérapeute

Le meilleur hypnothérapeute qui soit est sans conteste le père. Et
pour cause, il est le seul à même d’installer plus facilement une
relation de confiance avec la personne à hypnotiser puisqu’il s’agit
de sa compagne. Une relation sincère, basée sur la confiance, telle
est la règle principale à respecter pour assurer le bon déroulement
d’un accouchement sous hypnose. L’hypnothérapeute n’est pas uniquement
un guide, c’est un véritable partenaire !

D’ailleurs, il a été prouvé et confirmé que presque la totalité des
femmes en stade d’accouchement demande le soutien de leur
conjoint. L’hypnose devient alors une occasion pour le futur papa de
vraiment s’impliquer dans le « travail ». Il collaborera avec sa
partenaire et sera présent à chaque étape. Il servira, par ailleurs,
d’aide précieuse à la sage-femme. En effet, il prendra le relais
lorsqu’elle doit pratiquer tous les gestes médicaux nécessaires. A
noter que pour avoir droit à l’hypnose lors de l’accouchement, il est
indispensable d’en informer son gynécologue.

,
par Romane Maitre - - Paris



Partager ce contenu


Accueil > Enfants - Bébés > Grossesse > Mieux appréhender l’accouchement avec l’hypnose

Mieux appréhender l’accouchement avec l’hypnose

Mieux appréhender l'accouchement avec l'hypnose

L’accouchement est un des moments les plus attendus, mais également
les plus appréhendés par les femmes. Et si à la place de la
péridurale, vous optiez pour l’hypnose ?

Chambre de bébé : astuces pour rendre l'air sain
  • Les sélections de chaussures enfants pour la rentrée chez Bopy
  • Comment préparer sereinement la rentrée scolaire ?
  • Poussée dentaire : comment soulager bébé ?
  • Grossesse et travail : les droits des salariées enceintes

TENDANCES - BEAUTE

Créez la salle de bains de vos rêves avec Au Fil du Bain Petite salle de bain : comment changer sa déco ? La baignoire ilot, la nouvelle star des salles de bains 3 idées déco DIY pour votre table de Noël