Maquillage : le mascara à travers le temps

Le mascara a été créé à Londres au 19ème siècle. Le mascara a mûri dans l’esprit d’Eugène Rimmel parfumeur, fabricant de produits de beauté et homme d’affaires notoire (1820-1887). Ce français donne donc son nom au rimmel qu’il créé en 1834. On emploie indifféremment le terme « rimmel » ou « mascara ». « Rimmel » est devenue une marque de produits de beauté déposée dont l’égérie actuelle est Kate Moss. La marque rimmel est restée pendant un long même dans la famille d’Eugène Rimmel. Elle est transmise quelques temps après son décès à la société Coty Deutschlanf GmbH qui rebaptise le Rimmel, Rimmel Londres.

Ce n’est qu’en 1880 que les deux fils d’Eugène Rimmel lancent le mascara sur le marché.

Le mascara est par la suite modernisé par T L Williams en 1915. Il eut l’idée de mélanger de la vaseline à de la poudre de charbon pour intensifier le regard. L’histoire veut qu’il ait eu cette idée pour permettre à sa sœur Maybel de séduire son prétendant. C’est d’ailleurs sa sœur qui va lui donner l’idée d’appeler sa gamme de mascara Maybelline. Son mascara est alors sous forme de crème dans un tube.

En 1917 il créé la société Maybelline Company. Il commercialise alors un mascara sous forme de petit pain noir contenant divers pigments.
Le pain est amélioré en 1929 et prend le nom de Ricil’s. Il s’agit d’un mascara à base d’huile de ricin et de protéines permettant la pousse du cil. Ce mascara devient l’allié des yeux sensibles.

En 1935 deux frères français, les Havlick, améliorent le mascara sous forme de pain : ils créent un mascara compact. Aux composants habituels du mascara ils ajoutent de la cire d’abeille pour conserver la souplesse du cil. Ils ajoutent au mascara une petite brosse devant être mouillée préalablement pour appliquer le mascara. Ils lancent alors les industries Arcancil Paris.

Véritable innovation en 1957 lorsque Helena Rubinstein, reine de beauté, a l’idée d’un mascara rechargeable sous forme de tube avec une brosse intégrée. Exit les cake mascara ! Il s’agit déjà du mascara que l’on utilise actuellement. Il est nommé Mascara Matic. Sans oublier qu’en 1939, elle avait déjà inventé le mascara waterproof.

En 1964 le Mascara Matic est rebaptisé Long Lash. Il possède tous les attributs que les femmes recherchent : il est waterprooof, il maintient la souplesse du cil (il contient des fibres de soie) et permet d’allonger et d’étoffer le cil.

En 1971, c’est le lancement du mascara Great Lash. L’innovation est surtout dans le packaging du mascara : un tube rose et un manche de brosse vert. C’est une première !Le great lash était et est toujours le mascara préféré des mannequins du fait de son pouvoir allongeant sur les cils et de sa couleur intense grâce à un taux très riche en pigments noirs.

En 1985 sont créés les mascaras de couleur.

Cil Extrême appelé également Kéracils voit le jour en 1987. Il s’agit d’un mascara contenant de la mélanine et de la kératine, substances qui constituent le cil. Il permet donc de le protéger et de le fortifier.

En 1993, le mascara Spectacular apparaît sur le marché. Qu’a-t-il de plus ? Comme son nom l’indique, il est spectaculaire ! Pourquoi ? La brosse du mascara permet un allongement remarquable des cils. Ils sont étirés au maximum « de leurs capacités ».

Le mascara Generous en 1996 porte également bien son nom (en même temps, c’est fait pour quand même...). Il donne l’impression d’avoir des cils « généreux », volumineux. Le descriptif du mascara garantit un volume des cils triplé sans faire de paquets !

En 1999, Vertiginous est un mascara qui courbe, cambre le cil au maximum. Le cil est gainé mais tout de même protégé.

En 2001 arrive en France un mascara à double application : en appliquant la brosse imbibée de substance blanche on allonge le cil et on le colore par la suite avec la brosse de noir.

2004 voit apparaître Hypnose. Les cires et les agents gainants de ce mascara permettent de sculpter le cil sans faux pas. Vous pouvez choisir l’intensité de votre regard en choisissant de repasser la brosse plusieurs fois sans risque de faire des paquets. Il paraîtrait que le volume des cils peut être multiplié par 6 !
Et le mascara continue encore et toujours d’évoluer ! La liste des masacara n’est pas exhaustive car il y a également d’autres mascaras « surprenants » comme Fatale, Telescopic, le Phyto Mascara…

Le mascara est indémodable car, toutes marques confondues, il est un atout de séduction pour la femme qui sait s’adapter à l’air du temps. La femme peut choisir un mascara, et tout de suite en changer selon ses attentes et exigences qui seront toujours exaucées en choisissant celui qui lui convient !

,
par Fanny Sylvestre - Administratrice du site Belle Belle Belle - - Paris



Partager ce contenu


+ d'infos sur "maquillage"

+ d'infos sur "accueil"

Accueil > Beauté > Maquillage > Maquillage : le mascara à travers le temps

Maquillage : le mascara à travers le temps

Maquillage : le mascara à travers le temps

ZOOM SUR LE MAQUILLAGE : RETROSPECTIVE SUR LE MASCARA

On sait se faire belle, se pomponner, se maquiller, mais savoir d’où proviennent à l’origine les produits que l’on utilise pour se maquiller et qui les ont créés, ça c’est autre chose. Retour sur la création du produit qui sublime notre regard : le mascara.

Un tatouage, pour moi ?
  • Onagre : votre allié santé et beauté
  • Habillage et maquillage selon les saisons
  • Les rouges à lèvres, lesquels choisir ?
  • Recettes de beauté naturelles à base de fruits rouges

TENDANCES - BEAUTE

Créez la salle de bains de vos rêves avec Au Fil du Bain Petite salle de bain : comment changer sa déco ? La baignoire ilot, la nouvelle star des salles de bains 3 idées déco DIY pour votre table de Noël