Petit guide des maladies infantiles courantes

La varicelle, les oreillons, la rubéole, la rougeole... ce guide va vous permettre d’identifier les maladies infantiles et d’y remédier en prenant les mesures qui s’imposent.

Bon nombre de maladies infectieuses peuvent toucher l’enfant dès son tout jeune âge. Plutôt que de paniquer devant des symptômes inconnus, ce petit guide vous permettra d’avoir une idée sur la maladie en question et de prendre les mesures adéquates.

La varicelle

Il s’agit d’une maladie infectieuse éruptive et immunisante. L’enfant ne l’aura qu’une fois. En général, elle apparaît entre 2 et 10 ans. Elle est caractérisée par l’apparition de petits boutons roses assez espacés qui finissent par se transformer en petites vésicules avec le temps. Durant cette période, l’enfant est gagné par de fortes démangeaisons.

Il faut savoir que son éruption n’a pas d’endroit précis. Les poussées peuvent être localisées sur la paume des mains, sur le cuir chevelu, sur tout le corps même, et parfois jusque dans la bouche. La varicelle est extrêmement contagieuse durant les huit jours qui suivent l’apparition des premières vésicules.

Une fois touché par la varicelle, il est vivement recommandé de ne pas envoyer l’enfant à l’école pendant une quinzaine de jours pour qu’il ne contamine pas ses camarades. Pour ne pas laisser de cicatrices permanentes, il faut empêcher l’enfant de se gratter. De même, une désinfection quotidienne des vésicules à l’aide d’ un antiseptique est nécessaire pour prévenir une éventuelle complication. Votre médecin peut vous prescrire des antihistaminiques pour calmer les démangeaisons.

Les oreillons

Cette maladie virale touche généralement l’enfant à partir de trois ans et scolarisé. La contagion se fait par la salive. Eternuement, toux, ... sont les facteurs contiminants fréquents. La maladie dure de 5 à 15 jours. Les premiers symptômes font leur apparition après 21 jours d’incubation : maux de tête accompagnés d’une fièvre modérée à très forte, difficulté à ouvrir la bouche et à avaler. Des gonflements douloureux sous les oreilles et au niveau des glandes salivaires peuvent survenir pendant trois jours.

Il est conseillé de laisser l’enfant se reposer au lit. L’administration d’une dose de paracétamol adaptée à son âge permet de faire baisser la fièvre et de calmer les douleurs. Durant cette période, il est préférable de donner de la nourriture liquide à l’enfant pour amoindrir sa souffrance. Les oreillons peuvent faire atteindre une température alarmante au-dessus de 40 degrés et peuvent laisser des séquelles, dans ce cas, appelez d’urgence un médecin.

La rubéole

Cette maladie survient surtout chez l’enfant entre 5 et 9 ans. L’incubation dure environ 15 jours avant l’apparition des symptômes. L’enfant est atteint d’une fièvre peu élevée et de nombreux ganglions gonflent dans la région du cou. On note également l’apparition de petites tâches rosées au niveau du visage, des fesses et du dos.

Donner une dose adéquate de paracétamol calmera la fièvre. Cependant, le risque de contagion est très élevé durant les 4 jours précédant l’éruption des tâches et la semaine qui suit. Il est important de tenir l’enfant contaminé loin d’une femme enceinte. Cette maladie est dangereuse pour une future mère non immunisée et son bébé. Elle peut donner lieu à des malformations grave chez le fœtus.

La rougeole

Elle touche essentiellement les enfants de un à trois ans, et non vaccinés. Elle survient généralement vers la fin de l’hiver ou au début du printemps et dure de 10 à 20 jours. Après une incubation de 10 jours, toute une liste de symptômes apparaît : une forte fièvre, un écoulement nasal, une toux sèche, des larmoiements, un manque d’appétit et une apparition de boutons blancs à l’intérieur des joues. Ces boutons disparaissent lorsque des boutons rouges foncés commencent à couvrir le visage puis le reste du corps.

L’enfant doit rester au lit et boire de l’eau régulièrement, surtout en période de fièvre. Votre médecin pourra aussi prescrire des médicaments pour calmer la toux et la fièvre. Le risque de contagion est élevé pendant les trois jours précédant l’apparition des boutons et ce, jusqu’à leur disparition. Un arrêt momentané de sa scolarité est alors indispensable. De plus, l’enfant doit être tenu loin d’une femme enceinte non immunisée car une éventuelle contagion peut provoquer une naissance prématurée.

Rappelons toujours que la vaccination reste la meilleure des préventions. Le vaccin combiné ROR (Rougeole, Oreillons, Rubéole) peut se faire à partir de un an pour prévenir ces maladies infectieuses. Un rappel est nécessaire entre 4 et 7 ans pour que l’enfant soit totalement immunisé.

,
par Morgan Sulivan - - Paris



Partager ce contenu


+ d'infos sur "enfant"

+ d'infos sur "santé"

Accueil > Enfants - Bébés > Petit guide des maladies infantiles courantes

Petit guide des maladies infantiles courantes

Petit guide des maladies infantiles courantes

La varicelle, les oreillons, la rubéole, la rougeole... ce guide va vous permettre d’identifier les maladies infantiles et d’y remédier en prenant les mesures qui s’imposent.

Location de matériel de puériculture de qualité chez Liloue
  • J'évite les nausées pendant la grossesse
  • Melrose - sélection d'accessoires tendances pour bébés et enfants
  • Baby Shower : un concept tendance importé des États-Unis
  • La 9ème édition de la Journée Internationale de l'Allaitement se tiendra le 29 mars 2013 à Paris

TENDANCES - BEAUTE

Créez la salle de bains de vos rêves avec Au Fil du Bain Petite salle de bain : comment changer sa déco ? La baignoire ilot, la nouvelle star des salles de bains 3 idées déco DIY pour votre table de Noël