À savoir sur la grossesse tardive la grossesse tardive

Les risques pour la mère

Une grossesse est dite tardive quand la future mère a plus de 35 ans. À cet âge, on parle de grossesse à risque. Il y a par exemple le risque de diabète gestationnel qui menace la femme pendant et/ou après l’accouchement. Le diabète entraîne d’autres maladies telles que l’infection urinaire et la phlébite. Pendant la grossesse, la santé de la femme est très fragile. Par conséquent, un accouchement prématuré pourrait arriver. Dans la plupart des cas, la césarienne s’impose. Or ce genre d’intervention n’est pas non plus dénué de risque. Au cas où la femme opterait pour une fécondation in vitro, la grossesse gémellaire (enceinte de jumeaux) est très probable.

Les risques pour l’enfant

Si un enfant est conçu tardivement, il risque la malformation. La plus connue est le syndrome de Down, communément appelé trisomie 21. Il s’agit d’une maladie génétique qui génère un chromosome supplémentaire au niveau de la 21e paire de gamètes lors de la formation de l’embryon. Quand l’enfant naît, il présente des signes de malformation et de retard mental. En outre, une grossesse tardive favorise une prise de poids chez le bébé. Le nourrisson peut atteindre plus de 4 kg. Le contraire est aussi possible. La femme peut accoucher d’un bébé minuscule.

Les précautions à prendre

Malgré ces risques, de nombreuses femmes arrivent à vivre pleinement avec leur grossesse tardive et à accoucher normalement. Pour ce faire, elle doit être patiente, courageuse et très vigilante. Elle doit être psychologiquement prête pour enfanter. Si elle est bien consciente des risques, elle pourra mieux surmonter cette période. Sa santé et celle de son bébé sont à surveiller étroitement. Il faut qu’elle ait une bonne hygiène de vie. Il faut donc arrêter de fumer et de boire de l’alcool, et discuter avec son médecin traitant tout ce qui concerne la prise de médicaments en cas de maladies chroniques. Il est indispensable d’apprendre à se ménager, car une grossesse tardive engendre une grande fatigue pouvant entraîner une fausse couche. D’autre part, elle doit surveiller son taux de glycémie afin d’éviter le diabète gestationnel. Dans le but de protéger l’enfant, un dépistage du syndrome de Down doit être effectué dès le troisième mois.

,
par Romane Maitre - - Paris



Partager ce contenu


Accueil > Enfants - Bébés > Grossesse > À savoir sur la grossesse tardive la grossesse (...)

À savoir sur la grossesse tardive la grossesse tardive

À savoir sur la grossesse tardive la grossesse tardive

Plusieurs raisons peuvent pousser les femmes à concevoir tardivement un enfant. La grossesse tardive comporte des risques, mais elle peut se dérouler normalement si des précautions sont prises.

Source de vie Maternité, un complément alimentaire pour les femmes enceintes
  • La grossesse et la chute des cheveux
  • 6 gestes pour protéger bébé cet hiver
  • Winx Club une marque exclusivement FILLES
  • Des couches lavables saines, pratiques et confortables avec P'tits dessous

TENDANCES - BEAUTE

Créez la salle de bains de vos rêves avec Au Fil du Bain Petite salle de bain : comment changer sa déco ? La baignoire ilot, la nouvelle star des salles de bains 3 idées déco DIY pour votre table de Noël