Mon enfant bégaie

Les causes du bégaiement chez l’enfant

Du jour au lendemain, votre enfant s’est mis àbégayer sans raison apparente. Il lui arrive de répéter le même mot dans une phrase, mais pas systématiquement ces mêmes mots-là dans les autres phrases. Souvent, ce problème survient entre 3 et 7 ans dans plus de deux tiers de cas. Le bégaiement peut être une phase banale chez l’enfant, s’il est âgé de 2 ans par exemple lorsque le langage se met en place. En réalité, c’est à ce moment-là que 50 à 80 % des enfants développent ce type de comportement. L’enfant s’énerve très facilement en butant sur les mots qu’il ne peut pas « sortir ».

Avec un vocabulaire limité, l’enfant peine à parler et se débat alors avec certains sons. Il arrive même que l’enfant rajoute des mots en plus ou au contraire, bloque sur un seul mot dans une seule phrase pendant quelques secondes. Les éducateurs spécialisés définissent ce comportement comme le bégaiement transitoire ou l’hésitation normale. Par ailleurs, le bégaiement survient après un évènement inhabituel ou brusque comme la venue d’un nouveau bébé, un déménagement ou la rentrée des classes par exemple... Un enfant peut réagir d’une façon normale, sans montrer aucun signe de gêne quelconque. Et pourtant, il peut très bien vivre une certaine angoisse à l’origine du bégaiement.

Les bonnes attitudes à adopter

Devant ce type de comportement, le rôle des parents est vraiment très important. Inutile de s’affoler, un parent qui a confiance en lui, inutile de le rappeler, est le meilleur soutien pour un enfant. Autant que possible, n’exprimez pas non plus votre inquiétude, cela empirerait les choses. Quelquefois, il suffit de peu de choses pour rétablir une élocution plus fluide. Profitez par exemple d’un après-midi pour lui montrer des images, et incitez-le à les commenter. Il se concentrera ainsi peu à peu sur le dialogue et à l’expression de ses idées, et non plus sur les mots. En règle générale, prenez le temps de vous intéresser au contenu de ce que votre enfant vous dit, plutôt que sur la manière dont il s’y prend pour le dire.

Évitez surtout de l’accabler en enchaînant reproche sur reproche, il aura encore plus de mal à parler. Toutefois, cela ne veut pas dire jouer les faux indifférents en faisant comme si de rien n’était. Ne relevez tout de même pas le problème en permanence, même si l’enfant doit améliorer son élocution. Si vraiment vous êtes inquiète, tentez la rééducation orthophonique. Bien qu’elle ne soit pas possible avant 6 ans, un bilan orthophonique peut être demandé dès l’âge de 2-3 ans. Vérifiez bien, avant toute consultation, que le praticien a bien suivi des études spécifiques sur le bégaiement. Enfin, dans le cas où votre enfant se met soudainement à bégayer, du jour au lendemain, n’hésitez pas à consulter d’emblée un psychothérapeute pour enfant, car souvent, ce comportement soudain reflète un trouble psychologique plus sérieux qui mérite d’être identifié !

,
par Morgan Sulivan - - Paris



Partager ce contenu


Accueil > Enfants - Bébés > Mon enfant bégaie

Mon enfant bégaie

Mon enfant bégaie

Les mots se bousculent dans la bouche de votre enfant. Découvrez la bonne attitude à adopter si votre enfant bégaie.

La 9ème édition de la Journée Internationale de l'Allaitement se tiendra le 29 mars 2013 à Paris
  • La phobie scolaire chez les enfants
  • 5 façons d'amuser vos enfants pendant les vacances
  • Parfum pour bébé : les précautions d'utilisation
  • Le co-sleeping - Faut-il dormir avec son enfant ?

TENDANCES - BEAUTE

Créez la salle de bains de vos rêves avec Au Fil du Bain Petite salle de bain : comment changer sa déco ? La baignoire ilot, la nouvelle star des salles de bains 3 idées déco DIY pour votre table de Noël