Les datasexuels : ces hommes à la fois métrosexuels et geek

Les datasexuels, sexy derrière leur ordi

Si les métrosexuels sont préoccupés par leur apparence physique et les geek calés en informatique, entre les deux, on retrouve un phénomène émergent : les datasexuels. En latin, data signifie données. Le terme a été créé par le digital thinker américain Dominic Basulto travaillant dans l’agence New Yorkaise Bond Strategy and Influence. Il a d’ailleurs sorti un article en 2012 intitulé « Meet the Urban Datasexual. » Selon l’auteur, le datasexuel n’est pas forcément un homme soigné ou bien habillé, mais plutôt un homme utilisant Internet comme intermédiaire pour relater sa vie et surtout, améliorer son image.

Smartphone, tablette, ordinateur, il use de tous les supports technologiques pour attirer l’attention en diffusant les aspects de sa vie en statuts, en photos ou en idées. Un datasexuel est connecté en permanence, persuadé que ses données sont sexy et complètement stylées. Pour Dominic Basulto, les données sont à la mode sur la toile. Même les entreprises inventent des moyens pour les monétiser. Il devient donc un nouveau concept marketing.

Les datasexuels, : une autre façon de draguer

Pour les datasexuels, tout doit être dit et partagé. Ils peuvent aborder plusieurs sujets sur leur vie quotidienne, comme le nombre de rapports sexuels, leur alimentation, leur poids, leurs mensurations, les durées de leurs trajets, le nombre de rencontres… Pour le Chief Economist de Google, Hal Varian, le job le plus sexy de ces dix prochaines années sera celui de statisticien. Avec toutes ces données, les datasexuels sont en train de créer une autre façon de draguer. Certains affirment pouvoir aborder facilement des filles avec qui ils n’auraient jamais pu parler grâce à leurs identités numériques.

Il se pourrait que le datasexuel révolutionne la drague dans la société de l’information. L’homme mystérieux qui était considéré comme sexy et séduisant pourrait disparaître, laissant place à une surenchère de l’ego et l’exhibition permanente. Il se pourrait qu’un outil pouvant enregistrer toutes les données personnelles de sa vie sera créé, comme le note Gordon Bell, un chercheur chez Microsoft. L’outil serait baptisé « Total recall. »

,
par Romane Maitre - - Paris



Partager ce contenu


Accueil > Vie pratique et Astuces > Les datasexuels : ces hommes à la fois métrosexuels et (...)

Les datasexuels : ces hommes à la fois métrosexuels et geek

Les datasexuels : ces hommes à la fois métrosexuels et geek

L’ère des nouvelles technologies a vu l’apparition d’un autre genre : les datasexuels. Pour eux, l’apparence physique ne compte plus, il faut veiller à son apparence numérique. Ils sont connectés en permanence, mettant en avant leur vie sur les réseaux sociaux. Ces nouveaux « geeks métrosexuels » sont persuadés d’être sexy en divulguant leur vie à des milliers de personnes sur la toile.

GOLDCARE le patch de luxe qui neutralise les ondes nocives de vos mobiles
  • De quels pays proviennent les mauvais conducteurs d'Europe ?
  • Vivez une Saint-Sylvestre trendy à Londres avec Brittany Ferries
  • L'art de semer les graines
  • Ateliers gratuits esthétique, bien-être à La Foire Internationale de Toulouse

TENDANCES - BEAUTE

Créez la salle de bains de vos rêves avec Au Fil du Bain Petite salle de bain : comment changer sa déco ? La baignoire ilot, la nouvelle star des salles de bains 3 idées déco DIY pour votre table de Noël