La cystite

Qu’est ce que la cystite ?

La cystite est une inflammation de la vessie. Elle est intimement liée à l’anatomie de la femme. Les voies génitales et l’anus se trouvent très proches de l’urètre, ce court conduit permettant de vider la vessie. Les cystites sont le plus souvent causées par des bactéries qui remontent la voie urinaire, notamment les colibacilles, naturellement présents dans l’intestin.

Certaines situations peuvent par la suite favoriser son développement : une mauvaise hygiène intime, des malformations urinaires, des calculs, les sondes urinaires, la constipation, etc. L’apparition d’une cystite ou une récidive fréquente dépendent aussi en partie de la vie sexuelle et hormonale de chacune. Elle peut suivre une relation sexuelle, c’est pourquoi une toilette intime est vivement recommandée après chaque rapport. La cystite a tendance à s’intensifier lors de la période de grossesse ou lors de la ménopause, périodes pendant lesquelles le cycle hormonal est perturbé.

Les symptômes qui doivent alerter

Tout commence par une gêne au niveau de l’urètre. Une envie fréquente d’uriner se fait ressentir. Pourtant, il arrive que le volume d’urine soit moindre ou qu’il n’y ait pas du tout d’urine. L’émission d’urine est assez difficile et peut même devenir douloureuse. Des sensations de brûlures plus ou moins prononcées peuvent apparaître au moment, à la fin, ou après le passage de l’urine. On peut également ressentir des tiraillements, voire des douleurs hypogastriques.

Une cystite peut être bénigne, sans conséquences graves, mais peut aussi provoquer des complications comme le développement d’infections rénales. En cas de symptômes plus graves comme la présence de sang dans l’urine, il est primordial d’en parler à son médecin. Une urine malodorante et la présence de pus dans celle-ci sont aussi les manifestations de cette infection.

Quelques gestes de prévention

La cystite n’est pas une fatalité mais quelques précautions quotidiennes sont toujours utiles pour prévenir cette infection. Le principal problème de la cystite reste les récidives fréquentes. Pour minimiser les risques d’en être victime, il est important de boire au moins 1,5 L d’eau par jour. Il est aussi conseillé d’uriner après chaque rapport sexuel.

Il est indispensable de faire sa toilette intime quotidiennement, ne dépassant pas deux fois par jour. En effet, les douches vaginales trop fréquente détruisent la flore naturelle. Après sa toilette ou une miction, il faut s’essuyer d’avant en arrière et non l’inverse pour ne pas ramener des germes intestinaux au niveau de la vulve.

,
par Morgan Sulivan - - Paris



Partager ce contenu


+ d'infos sur "santé"

+ d'infos sur "gynécologie"

Accueil > Santé > La cystite

La cystite

La cystite

Envie obsédante d’uriner, brûlures pendant la miction ? Près d’une femme sur deux en est victime au cours de sa vie. La cystite n’est pas à prendre à la légère et en savoir plus sur sa manifestation permet une prévention et une prise en charge précoce efficace.

Quelques astuces alimentaires pour affronter l'hiver
  • Organiser son séjour thalasso
  • Le Toucher et Massage Cénesthésic®
  • Passer l'hiver avec un maximum de vitalité
  • Évasion bien-être au Domaine de Dienné

TENDANCES - BEAUTE

Créez la salle de bains de vos rêves avec Au Fil du Bain Petite salle de bain : comment changer sa déco ? La baignoire ilot, la nouvelle star des salles de bains 3 idées déco DIY pour votre table de Noël