Chirurgie esthétique : le low cost a un prix

Une beauté à risque pour une somme modique

Proposées dans des packs all inclusive à des prix très alléchants, ces offres comprennent la chirurgie esthétique et une promesse de vacances où farniente et détente sont les maîtres mots. Ces packs se trouvent un peu partout, aux quatre coins du monde : Thaïlande, Maghreb, Amérique Latine, etc. Et tous fonctionnent de la même manière : en échange de quelques devises, ces cabinets de chirurgie esthétique accueillent leurs clients, trouvés quelques jours avant sur Internet. Pour les attirer, ces bistouris low cost mettent en place une technique ingénieuse qui marche à tous les coups, ou presque : proposer des forfaits à prix cassés avec une mise en avant de l’hôtellerie post-opératoire, le tout dans une destination paradisiaque.

Des attraits financiers, mais une santé en jeu

Changer la taille de son nez, augmenter ou réduire la taille de ses seins, se débarrasser du gras superflu… De très nombreux types d’opérations chirurgicales sont proposés aux clients pour combler toutes leurs envies. Les prix restent relativement faibles comparés à ceux pratiqués par les professionnels français. Pour une rhinoplastie par exemple, il faut compter entre 2000 et 3000 € seulement, tandis qu’en France, un budget de 5000 € en moyenne est nécessaire. Et pourtant, pour cette différence de prix, vous minimisez les risques de complications. Contrairement aux chirurgiens plasticiens français, les praticiens étrangers low cost, eux, sont rarement qualifiés.

La chirurgie low cost : les risques à prévoir

Dans ces pays où la chirurgie esthétique est proposée à petit prix, aucune consultation pré-opératoire n’est réalisée, car le patient rencontre son chirurgien une fois arrivé à destination seulement. Pourtant, un premier entretien entre le patient et le praticien est primordial pour mener à bien l’opération. C’est en effet l’occasion pour ce dernier de réaliser un examen approfondi sur le cas de l’intéressé, de connaître ses attentes et ses besoins spécifiques. Il peut même arriver que le plasticien propose un traitement différent de la demande initiale de son client. À l’étranger, la chirurgie esthétique low cost se contente simplement de faire le geste médical pour lequel nous nous sommes déplacés, sans aucune étude préalable. Et malheureusement, les opérations présentent des risques très importants : lésions, cicatrices, empreintes cutanées…

En cas de problème, aucun recours n’est possible puisque la Sécurité sociale française ne prend pas en charge ce type d’opération à l’étranger. Alors, pour bénéficier d’une opération à moindre risque et surtout mettre sa santé entre les mains d’un professionnel digne de ce nom, il est préférable de recourir à un cabinet de chirurgie esthétique français, à l’instar du cabinet de chirurgie esthétique du docteur Thierry Ktorza.

,
par Fanny Sylvestre - Administratrice du site Belle Belle Belle - - Paris



Partager ce contenu


+ d'infos sur "accueil"

Accueil > Beauté > Chirurgie esthétique > Chirurgie esthétique : le low cost a un prix

Chirurgie esthétique : le low cost a un prix

Chirurgie esthétique : le low cost a un prix

Motivés par les tarifs low cost proposés par la plupart des chirurgiens étrangers, nous sommes nombreux à succomber et faire le déplacement, à nos risques et périls. Au retour, les mauvaises surprises ne sont pas rares.

Épilation au fil ou épilation indienne
  • La pierre d'alun et la sauge : des soins anti-transpirants 100% naturels
  • Comment masser le visage : relaxation et beauté
  • Profiter pleinement du soleil tout en se protégeant
  • Faire disparaître ces taches brunes qui nous agacent

TENDANCES - BEAUTE

Créez la salle de bains de vos rêves avec Au Fil du Bain Petite salle de bain : comment changer sa déco ? La baignoire ilot, la nouvelle star des salles de bains 3 idées déco DIY pour votre table de Noël