Les risques et dangers de l’automédication

L’automédication

Quand vous achetez des médicaments sans ordonnance ou sans être prescrits par un médecin, c’est de l’automédication. Si vous achetez ou prenez des médicament sur les conseils d’un ami ou d’une personne qui n’est ni votre médecin traitant ni votre pharmacien, il s’agit aussi d’automédication. C’est identique si vous décidez par vous-même de traiter une maladie en choisissant les médicaments, dans l’attente d’une consultation médicale ou non. Cette pratique est de plus en plus couramment utilisée. Pour les maladies bénignes, elle peut sembler efficace. Mais il faut savoir que l’automédication ne peut pas tout guérir, car un traitement non adapté ne portera pas ses fruits.

Quels sont les risques de l’automédication ?

L’automédication n’est pas une pratique louable, car elle met la santé en danger. Supposons que vous ayez pris un médicament quelconque en attendant de voir un médecin. Lorsque vous venez en consultation, vous rendez la tâche du praticien plus difficile encore, aussi bien pour poser un diagnostic, car vos symptômes peuvent être masqués, que pour vous donner un traitement vu qu’il peut y avoir des interactions avec les médicaments déjà pris. Si vous prenez des médicaments à l’insu des prescriptions, vous pouvez aussi fausser les analyses conseillés par votre médecin, ce qui faussera évidemment le diagnostic. Quand vous choisissez un médicament, plusieurs paramètres doivent être pris en compte, comme vos antécédents médicaux, vos allergies, les médicaments que vous prenez à long terme…. De plus, l’automédication vous expose au risque d’interactions médicamenteuses nocives pour la santé.

Les dangers ?

L’automédication peut provoquer une nouvelle maladie. En effet, une molécule a été conçue pour une pathologie particulière. Si elle n’est pas utilisée à bon escient, le principe actif peut créer d’autres réactions. Il en est de même pour le non-respect des contre-indications écrites sur la notice. Faites attention au surdosage lorsque vous prenez du paracétamol pour une fièvre ou un rhume. Et en cas d’automédication avec aggravation des symptômes, consultez immédiatement un médecin.

,
par Romane Maitre - - Paris



Partager ce contenu


Accueil > Santé > Les risques et dangers de l’automédication

Les risques et dangers de l’automédication

Les risques et dangers de l'automédication

Un petit rhume, une toux, une angine, des maux de tête... Beaucoup d’entre nous ont l’habitude de prendre des médicaments pour soigner une maladie qui semble anodine sans consulter un médecin. Attention cependant, l’automédication peut présenter de réels dangers pour la santé.

Quels sont les risques liés aux coupe-faim ?
  • L'auriculothérapie pour disposer d'un organisme en pleine forme
  • Le massage Kobido, le soin du visage version japonaise
  • Le ministère de la santé retire des lots de produits CERAVER
  • Un été en couleur avec les fruits et légumes de saison

TENDANCES - BEAUTE

Créez la salle de bains de vos rêves avec Au Fil du Bain Petite salle de bain : comment changer sa déco ? La baignoire ilot, la nouvelle star des salles de bains 3 idées déco DIY pour votre table de Noël