Aidez votre enfant de 3 ans à parler

L’essentiel c’est qu’il parle

Les mots de votre enfant restent incompréhensibles. Heureusement, cela ne l’empêche pas de jouer ni d’être sociable, quitte à entamer de vrais dialogues de sourds avec ses camarades. Son élocution ne le gêne absolument pas, en plus, il se fait comprendre quand même... S’il est super costaud sur le plan moteur : il grimpe, il saute et s’ébat dans l’eau sans peur... et s’il a beaucoup progressé sur le plan physique, il est tout à fait possible qu’il ait mis de côté le langage pour mieux y revenir une fois qu’il l’aura décidé.

Sa place dans la famille est réellement déterminante. S’il s’agit du petit dernier, que les aînés occupent le terrain dans les conversations ou que les parents parlent trop sérieusement, il est normal que votre enfant préfère faire sa place autrement. De même, il n’est pas rare qu’un tout-petit se fasse comprendre des plus grands qui servent alors de traducteurs aux parents. Quand vous êtes très à l’écoute, que vous réussissez à décrypter le babillage et à devancer ses besoins, votre enfant ne ressentira plus le besoin de s’exprimer plus clairement.

Stimulez-le à s’exprimer avec des mots

Toutefois, s’il communique tout de même à sa façon, c’est-à-dire avec les pieds, les sons, et les regards... qu’il est gai, qu’il va spontanément vers les autres et qu’il comprend ce que vous lui dites, alors il ne faut pas vous inquiéter. Tôt ou tard, il finira bien par s’y mettre. Dans le cas où vous seriez vraiment impatient de le voir parler normalement, plusieurs techniques existent afin de le stimuler en formulant ce qu’il n’exprime pas encore. Vous pourrez ainsi l’aider en adoptant une attitude encourageante.

S’il désigne du doigt quelque chose en faisant « mmm mmmm », feignez de ne pas comprendre un moment, en nommant distinctement les objets situés à proximité. Il est bien sûr inutile de le laisser piquer une colère, surtout s’il est fatigué, mais prouvez-lui que les mots peuvent vraiment servir. Si toutefois, vous ne constatez aucun progrès, sollicitez l’avis du pédiatre. Lui seul pourra vous rassurer et vous orienter pour approfondir les investigations. Toutefois, ne laissez pas l’inquiétude s’installer car il n’y a rien de plus déstabilisant pour un enfant que de sentir ses propres parents douter de lui.

,
par Morgan Sulivan - - Paris



Partager ce contenu


Accueil > Enfants - Bébés > Aidez votre enfant de 3 ans à parler

Aidez votre enfant de 3 ans à parler

Aidez votre enfant de 3 ans à parler

Votre enfant est très bavard ; mais à presque 3 ans, votre bambin s’exprime encore de façon inintelligible. Faut-il alors s’en inquiéter et quelles en sont les raisons ?

Santé de l'enfant : guide pour la croissance de l'enfant
  • L'hiver va être gai avec l'Avenue des Bébés - vêtements pour femme enceinte
  • Le goûter, un repas indispensable pour l'équilibre des enfants
  • Les activités sportives à favoriser pendant la grossesse
  • Mon enfant croit encore au Père Noël

TENDANCES - BEAUTE

Créez la salle de bains de vos rêves avec Au Fil du Bain Petite salle de bain : comment changer sa déco ? La baignoire ilot, la nouvelle star des salles de bains 3 idées déco DIY pour votre table de Noël