Les régimes alimentaires dans les anciens temps

L’alimentation chez les Grecs antiques

Dans l’Antiquité, l’homme s’impose des régimes alimentaires spécifiques afin d’éviter le surpoids qui est alors considéré comme un signe de paresse. En Grèce et à Rome, les conseils sur l’alimentation sont prodigués par les médecins eux-mêmes. Comme de nombreux régimes alimentaires modernes, ceux de l’Antiquité sont basés sur une meilleure nutrition et l’activité physique. En Grèce, les modes alimentaires sont surtout adoptés selon le revenu de chaque foyer. La viande constitue alors un produit onéreux.

Les Grecs antiques privilégient particulièrement les fruits, que nous connaissons pour être riches en vitamines, sucre et eau. Par ailleurs, la plupart des plats grecs dans les temps antiques sont préparés à partir de céréales, dont l’orge, l’épeautre et le blé. Des plats généralement accompagnés de légumes, notamment de légumineuses, telles que les pois chiches et les lentilles. L’alimentation des Grecs antiques est également riche en produits laitiers. Pour cuire les aliments, ces derniers favorisent l’utilisation de l’huile d’olive à celle du beurre.

Les régimes alimentaires suggérés par les médecins antiques

L’obésité touche de nombreux citoyens grecs et romains dans l’Antiquité. Afin d’éliminer les kilos en trop et d’éviter le surpoids, ces populations s’en remettent aux conseils du plus grand médecin de l’Antiquité, Hippocrate, qui n’est autre que le précepteur de la médecine en Europe. Ce dernier recommande alors de privilégier les aliments riches en graisses et en calories, afin de favoriser la sensation de satiété. Il conseille également de se limiter à la prise d’un seul repas par jour. Pour compléter ce mode alimentaire, l’exercice physique, avant le repas.

Au Moyen-âge, de nouveaux conseils basés sur ceux d’Hippocrate sont donnés par Soranus d’Ephèse. Afin d’éliminer le plus de calories possibles, en plus des activités physiques, celui-ci recommande de multiplier les déplacements et de limiter les heures de sommeil. Il préconise également un seul repas par jour, cette fois riche en viande séchée. D’autres conseils plus insolites sont également considérés par les populations grecque et romaine : recourir aux laxatifs et vomitifs, proscrire les bains et rester déshabillé autant que possible. Ainsi, si les régimes minceur modernes sont notamment basés sur une nutrition équilibrée, ceux de l’Antiquité sont particulièrement axés sur le mode et l’hygiène de vie.

,
par rédaction 2 - - Paris



Partager ce contenu


+ d'infos sur "accueil"

Accueil > Santé > Santé Alimentation > Les régimes alimentaires dans les anciens temps

Les régimes alimentaires dans les anciens temps

Les régimes alimentaires dans les anciens temps

L’apparition des régimes minceur remonte à plus d’un millénaire. Découvrez ceux des temps antiques et du moyen-âge, durant lesquels les hommes se conseillaient déjà entre eux sur l’alimentation afin de préserver leur santé et la beauté de leur physique.

Des délicieuses boissons naturelles avec Liv
  • Remédier à la gueule de bois
  • Les vertus du bain
  • L'importance des oléagineux dans l'alimentation
  • 3 conseils pour combattre les règles douloureuses

TENDANCES - BEAUTE

Créez la salle de bains de vos rêves avec Au Fil du Bain Petite salle de bain : comment changer sa déco ? La baignoire ilot, la nouvelle star des salles de bains 3 idées déco DIY pour votre table de Noël