Le détatouage laser ou chirurgical

Le détatouage

Se faire tatouer n’est pas dénué de risques. En effet, ce petit ou plus gros dessin de peau n’est pas indélébile. Même si à une époque, un âge ou une période de sa vie, on semble être convaincu de sa décision, sachez que celle-ci est irréversible…ou presque. Il n’est pas rare de se lasser de son tatouage, que ce soit le fait de le voir à un endroit ou à un autre, ou tout simplement par son dessin. Sachez qu’il prend également la forme de votre peau avec le temps, ce qui peut donner parfois un effet disgracieux. De même que les couleurs deviennent plus fades.

Néanmoins, si vous avez vraiment envie de vous faire enlever votre tatouage, il existe une technique de secours appelé « détatouage ».

Techniques de détatouage

Deux choix s’offrent alors à vous : l’intervention chirurgicale ou le laser.

Le détatouage chirurgical : consiste à ôter le tatouage dans son intégralité. Si le motif est conséquent, sachez que plusieurs interventions seront nécessaires. L’intervention, au singulier ou au pluriel nécessite une anesthésie locale du patient. Cependant, elle reste aujourd’hui moins pratiquée en raison de la cicatrice qu’elle encourt. Celle-ci est proportionnelle à la longueur de votre tatouage.

Le détatouage au laser : beaucoup plus utilisée. Le détatouage au lazer est très courant et a pour objectif d’agir vigoureusement sur les pigments de la peau. En fait, il neutralise les cellules ayant absorbé la couleur, sans pour autant abîmer la peau. Les cellules mortes vont faire place à de nouvelles par le renouvellement constant de la peau.

Des précautions sont tout de même à prendre. Renseignez vous sur les spécialistes qui pratiquent cette intervention. En général, il s’agit d’un dermatologue spécifique (lasériste).

Combien de séances pour un détatouage total ?

Rare sera la séance unique. Il faut être patient puisqu’il s’agit tout de même d’un processus long et douloureux. Le nombre de séances dépendra de l’encre utilisée, de la couleur de votre tatouage et de sa profondeur. La nature pygmenteuse varie également d’une personne à une autre.

D’une manière générale, quatre séances constituent le minimum pour ôter dans son intégralité un tatouage amateur. Un tatouage dit professionnel en nécessite le double. De plus, les séances ne peuvent s’enchaîner en continu. Un laps de temps est requis entre chacune d’entres elles. Il faut attendre entre six et huit semaines pour une nouvelle séance.

Effets secondaires du détatouage

Le détatouage au laser est efficace, mais non sans conséquence. D’un point de vue « effet secondaire » rassurez vous, cela est très rare. Cependant, méfiez vous de tâches pouvant apparaître près de la zone détatouée, en particulier si vous vous exposez au soleil. Des cicatrices peuvent également durer sur le long terme, en particulier si le délai d’attente entre chaque séance n’a pas été respecté. Evitez de vous gratter après l’intervention même si vous ressentez des picotements. Les croutes doivent tomber naturellement.

Dans tous les cas, vous l’aurez bien compris, le détatouage n’est pas aussi simple que l’on veut le faire croire. Cela requiert du temps et des précautions à respecter. Prenez le temps de vous poser les bonnes questions, et en cas de doute, tournez-vous vers un professionnel qui saura répondre à toutes vos questions.

,
par Aude Berlencourt - - Paris



Partager ce contenu


+ d'infos sur "tatouage"

+ d'infos sur "accueil"

Accueil > Beauté > Tatouage > Le détatouage laser ou chirurgical

Le détatouage laser ou chirurgical

Le détatouage laser ou chirurgical

Comment effacer un tatouage ? Il existe deux méthodes pour ce faire : le détatouage au laser et le détatouage chirurgical.

Les bons gestes pour prendre soin de sa peau en hiver
  • Astuces maquillage
  • Préparer sa peau au bronzage : les bons gestes
  • Avoir des superbes ongles chez Ethnicia
  • Les solutions à vos petits problèmes d'ongles...

TENDANCES - BEAUTE

Créez la salle de bains de vos rêves avec Au Fil du Bain Petite salle de bain : comment changer sa déco ? La baignoire ilot, la nouvelle star des salles de bains 3 idées déco DIY pour votre table de Noël