Avastin, le nouveau traitement contre le cancer de l’ovaire

Le cancer de l’ovaire dans le monde

Dans le monde, près de 140 000 femmes meurent d’un cancer de l’ovaire qui est considéré comme l’une des maladies les plus mortelles. Selon l’Institut de Veille Sanitaire, le cancer de l’ovaire touche 4 500 femmes chaque année en France avec 3 133 décès tous les ans. Il est classé 5e pour le taux de mortalité et tient la première place pour les cancers du système reproducteur. Ces chiffres sont alarmants surtout qu’actuellement, les traitements se basent sur la chimiothérapie et la chirurgie. Le cancer de l’ovaire se développe généralement à partir du revêtement de surface des ovaires. Les causes exactes du cancer de l’ovaire sont encore méconnues mais l’hérédité et les antécédents familiaux du même cancer ou du cancer du sein sont les causes les plus certaines.

Les détections d’un cancer de l’ovaire se font tard. Certains symptômes peuvent y être associés comme le besoin fréquent d’uriner, des douleurs pelviennes, des maux de dos, une perte d’appétit, une perte et prise de poids, de saignements vaginaux anormaux. Le dépistage du cancer de l’ovaire est diagnostiqué à des stades avancés. Des examens médicaux sont nécessaires pour pouvoir affirmer s’il y a un risque de cancer de l’ovaire : un examen recto vaginal, échographie, test sanguin Cancer Antigen 125. Des examens des tissus ou des cellules s’avèrent utiles pour confirmer ou infirmer le cancer de l’ovaire : échantillon de liquide abdominal, biopsie de la tumeur, laparotomie.

Avastin, nouvel espoir pour le cancer de l’ovaire

Le Dr Roger Burger de Philadelphie a annoncé les résultats de leurs études lors du congrès mondial de cancérologie de Chicago. L’Avastin en complément de la chimiothérapie permet d’améliorer l’état d’une femme atteinte d’un cancer de l’ovaire. Les résultats des études montrent que seul ou avec une chimiothérapie, une amélioration de 39% de survie sans aggravation de la maladie est possible par rapport à une femme qui ne suivrait qu’un traitement de chimiothérapie. Ces résultats montrent également une diminution de 28% du risque de cancer ou de décès. La durée de vie des femmes traitées avec Avastin associé à une chimiothérapie en premiers soins durant 15 mois était de 14,1 mois contre 10,3 mois pour la femme sous chimiothérapie sans complément d’Avastin.

En 2004, Avastin est le premier agent anti-angiogénique disponible pour les personnes souffrant de cancer comme le cancer colorectal, le cancer du sein, le cancer du poumon et le cancer du rein. Ce médicament a été approuvé aux États-Unis et en Europe et disponible dans 23 autres pays. Les études ont été effectuées sur plus de 1 870 patientes atteintes d’un cancer de l’ovaire à un stade avancé. L’Avastin inhibe l’action du VEGF, la protéine facteur de croissance de l’endothélium vasculaire qui favorise l’apparition de nouveaux vaisseaux sanguins vers les tissus tumoraux. L’absence de cette protéine permettrait d’asphyxier la tumeur. Ce qui explique ses résultats concrets sur les patientes traitées.

,
par Morgan Sulivan - - Paris



Partager ce contenu


+ d'infos sur "santé"

Accueil > Santé > Avastin, le nouveau traitement contre le cancer de (...)

Avastin, le nouveau traitement contre le cancer de l’ovaire

Avastin, le nouveau traitement contre le cancer de l'ovaire

Le cancer de l’ovaire fait partie des maladies qui provoquent un taux de mortalité élevé chez la femme. Des études de phase III effectuées par Roche et présentées dans l’American Society Oncology (ASCO) démontrent qu’Avastin en complément des autres traitements diminuerait l’aggravation du cancer de l’ovaire.

Règles douloureuses, comment les soulager ?
  • 3 conseils pour combattre les règles douloureuses
  • Les sports pour les femmes enceintes
  • Alimentation : comprendre les étiquettes pour mieux manger
  • Manger moins salé, c'est bon pour la santé

TENDANCES - BEAUTE

Créez la salle de bains de vos rêves avec Au Fil du Bain Petite salle de bain : comment changer sa déco ? La baignoire ilot, la nouvelle star des salles de bains 3 idées déco DIY pour votre table de Noël